Close

Jitsi une autre aventure française passée sous pavillon américain !

Source: openfull.blogspot.com

Jitsi est une application Open Source permettant d’organiser des vidéoconférences. Pour les initiés, elle a été recommandée par l’Etat français en alternatives aux solutions américaines comme Zoom, Webex …

Qu’est-ce que l’Open Source ?

Il s’agit d’une façon de concevoir les applications, et de les coder, de façon transparente. On oppose souvent l’open source aux applications propriétaires (explications). La principale différence réside dans le fait qu’en open source, l’ensemble du code source est mis à disposition du grand public. Cela permet de l’utiliser dans des travaux dérivés. Ainsi, n’importe quel développeur (ou toute personne à l’aide du code) peut partir du code source de Jitsi pour en faire une variante adaptée à ses besoins. Il existe une exception, certains peuvent inclure de l’open source et la transformation apporté deviendra du code propriétaire, on parle alors de Tivoïsation. Cette pratique est assez peu appréciée.

On retiendra essentiellement que grâce à l’open source la compréhension du fonctionnement de l’application ou du logiciel est largement facilité. Dans le cas de Jitsi par exemple, on peut ainsi s’assurer qu’il n’y a ni collecte de données intempestives, ni failles de sécurité majeures.

Que change le rachat de Jitsi par 8×8 ?

Le premier point à retenir, que Jitsi a été développé par une équipe française. Et bien qu’il y ait eu de belles success story dans l’open source en France, comme par exemple le plugin vidéo internationalement connu : VLC, cela n’a pas réussir à séduire des acteurs de la tech française pour y investir.

Le deuxième point à retenir, c’est qu’au final, c’est un acteur américain qui a fini par investir, confirmant ainsi l’incapacité de l’écosystème français à valoriser les innovations nées au sein de ses universités ou écoles…

Pour le moment, selon les dires de 8×8 lors de leur communication officielle faisant suite au rachat, Jitsi reste en open source. Pour le moment, continuer à utiliser cette technologie reste une alternative crédible pour éviter l’utilisation des acteurs problématiques en termes de souveraineté que sont : Zoom, Blue Jeans, WebEx et MS-Teams. Quant à l’hébergeur Suisse Infomaniak propose un système de vidéoconférence gratuit basé sur JitsiMeet.

Il est regrettable que nos hébergeurs nationaux n’aient pas, à l’occasion de la pandémie Covid-19, pris une initiative similaire à Infomaniak, cela aurait été un signal fort…

Cependant, ce rachat pose sur le long terme la question de la pérennité de JitsiMeet comme solution open source disponible. La question qui se pose à termes, est-ce qu’un nouvel acteur serait en mesure de perpétuer la maintenance et l’évolution du code source initial de JitsiMeet en cas de fermeture du code par 8×8 ?

En conclusion

Jitsimeet reste une solution acceptable sur le court terme, même si moins idéale en termes de souveraineté numérique. Cependant pour maintenir un écosystème souverain, il serait bon de suivre tout nouvel acteur français (ou européen ?) sur ce segment qui se lancerait afin de s’assurer de sa pérennité et surtout de le maintenir dans l’écosystème européen, ceci bien entendu si la valeur ajoutée du produit est réelle…

4 Comments

  1. Bonjour Emmanuel,
    Article intéressant sur le devenir d’une solution type Jisti vis à vis de la souveraineté numérique.
    Je pourrais juste ajouter que Scaleway propose, à l’instar de Infomaniak, une solution gratuite sur Jitsi durant le COVID: https://ensemble.scaleway.com . Ca en a aidé plus d’un 😉

  2. Très juste Emmanuel. A a pas su garder le talent en France & le fondateur de Jitsi…
    Qui est passé par la case Australienne de Atlassian avant d’atterir aux US…. de 8×8

    En revanche, Jitsi reste Opensource et avec une licence qui permet de l’utiliser en SaaS.
    C’est ce qu’on a fait avec Jamespot. En ajoutant Jitsi comme visio supplémentaire à notre plateforme collaborative. Que ce soit le Jitsi « public » ou hébergé par un tiers mais aussi Jitsi for Jamespot hebergé sur Outscale ce qui lui confère un niveau SecNumCloud qui rentre tout à fait dans le scope de ton analyse et de ton appel.
    Plus ici : https://www.jamespot.com/blog/2020/04/16/annonce-multi-visio-jitsi/

    1. Très bonne idée. c’est en effet en prenant de l’OSS et en l’adaptant qu’on apporte de l’innovation.
      Vivement que Jitsi supporte le chiffrement de bout en bout, pour nous l’avons retiré de notre suite à cause de ses limitations, notamment en terme de sécurité que nous demandaient nos clients.
      Quant à la certification SecNumCloud, nous l’avons obtenue début 2019 (demande du secteur public – CNES entre autres) mais nous avons été consterné de la faiblesse de ses critères de sécurité par rapport aux certifications internationales, nous avons obtenue la certification sans rien démontrer et avec des questions qui étaient là pour faire joli. Là encore une initiative européenne qui a eu plus d’objectifs que de résultat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 Comments
scroll to top